Quels traitements en cas de carence en Testostérone ?

Quels traitements en cas de carence en Testostérone ?

La testostérone est une hormone mâle sécrétée par les glandes surrénales chez l’homme et la femme. Elle est également sécrétée par les testicules chez l’homme et en faible quantité par les ovaires chez la femme. Un bon taux de testostérone est source de bonne performance sexuelle, de bonne humeur et d’une meilleure gestion du stress.

La testostérone est associée à la fonction reproductrice, à l’entretien de la masse musculaire et à la pousse des cheveux à la compétition sociale et aux comportements de dominance. Avec une production moindre de testostérone avec l’âge, les hommes tendent donc à devenir plus passifs. Elle stimule la production de protéines et la fabrication de cellules sanguines (l’hématopoïèse). Lorsqu’elle vient à manquer, de nombreux problèmes peuvent survenir tant le plan physique, sexuel que psychologique.

Comment traiter une carence en testostérone ?

Le déficit en testostérone est un trouble fréquent chez les hommes de plus de 45 ans. Le taux de testostérone active diminue habituellement d’environ 1 % par an à partir de la 40e année de vie. Habituellement, lorsque les garçons atteignent l’adolescence, les niveaux de testostérone atteignent un pic. Cependant certains facteurs comme le diabète, une maladie chronique du foie ou des reins, une MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique) ou des problèmes de glande pituitaire peuvent entraîner une faiblesse de la testostérone chez les jeunes adultes et les garçons à la puberté.

Les effets les plus perceptibles de cette baisse sont : un risque d’infertilité, une baisse des activités intellectuelles et de la joie de vivre, diminution de la densité osseuse (ostéoporose), une diminution de la croissance de la barbe, de la pilosité axillaire et du reste du corps, une diminution du désir sexuel (libido), une baisse de la capacité d’érection, etc. Connaître les traitements offerts est important pour conserver un bon taux de testostérone.

Quels traitements en cas de carence en Testostérone ?

Le traitement médical

De nombreux traitements sont proposés pour combler le déficit en testostérone. Une thérapie de remplacement de testostérone comme le traitement Androgel reste une option. Il s’agit d’un traitement hormonal substitutif souvent prescrit pour contrer les effets de l’hypogonadisme masculin ou pour contrer les effets d’une faible production de testostérone. Il peut aider à maintenir la santé générale, le niveau d’énergie, ainsi que l’humeur et les fonctions cognitives et à retrouver un épanouissement sexuel. Adressez-vous à un professionnel pour avoir les prescriptions idéales pour votre cas.

Une alimentation ciblée

Certains aliments sont reconnus comme boosters de testostérone. Les acides gras oméga-3, la vitamine D, le cholestérol et les protéines contenus dans l’œuf sont tous essentiels à la production de testostérone. Il contient également du zinc qui participe à la synthèse de la testostérone.

L’avocat contient de la vitamine B6, du potassium et du zinc. Ces trois éléments sont connus pour augmenter le taux de testostérone. L’avocat contient aussi de l’acide oléique qui favorise la hausse du bon cholestérol idéal pour l’augmentation de la production de testostérone.

L’ail aide également à maintenir un bon taux de testostérone. Sa teneur en allicine stimulerait la libération d’hormone LH, qui augmente la circulation de la testostérone. Très riche en protéines, en zinc et en acides gras saturés, la consommation de la viande de bœuf participe à accroître les taux de testostérone dans l’organisme.