Obésité infantile : La Finlande, un modèle à suivre

L’obésité nous menace au quotidien ! Nos habitudes de vie, notre alimentation… cette vie moderne nous expose à cette maladie mortelle dans chacun de nos gestes. Elle commence de plus en plus tôt. On observe de jeunes enfants déjà obèses, c’est ce qu’on appelle l’obésité infantile. Pourtant en faisant attention, il est possible de la diminuer pour faire moins d’obèses à l’âge adulte. L’exemple de la Finlande est excellent à suivre. L’OMS n’hésite pas à nous le rappeler. En 6 ans, ce pays a réussi à diviser par deux, son nombre d’enfants obèses !

La santé… affaire de tous !

La santé et la nutrition doivent faire l’objet des préoccupations de tous ! C’est ainsi que la Finlande a conçu, il y a 6 ans, un plan sanitaire, englobant tous les organismes : école, crèche, supermarché… A l’époque, près de 20% des enfants de cinq ans étaient en surpoids ou obèses à Seinäjoki, ville finlandaise. Grâce à différentes actions de sensibilisation mais aussi plus concrètes, la ville a pu diviser ce nombre par deux !

Cibler les lieux fréquentés par les enfants

Cela semble logique ! Si on souhaite s’attaquer à l’obésité infantile, il y a tout intérêt à cibler les lieux fréquentés par les enfants. Les écoles et jardins d’enfants sont donc les lieux les plus appropriés. Dans ce sens, les aires de jeux ont été mieux optimisées, ainsi que des activités sportives ont été rajoutées. Les parents sont également sur la ligne de mire : des cagnes de sensibilisation ont été organisées pour leur apprendre à manger sain.

Chaque enfant est unique !

Chaque cas d’obésité est unique. En traitant les enfants qui présentent des cas de surpoids de manière adaptée, on peut facilement opter pour une chirurgie de l’obésité de manière spécifique. Pour mieux répondre à ce point, la Finlande a équipé chacune de ses écoles d’un cadre médical adapté. Une infirmière se charge d’assurer le suivi personnalisé de chaque élève.